Connectez-vous S'inscrire

Une immense armada s'empare de la Tamise pour le Jubilé de la reine


Une incroyable armada d'un millier de bateaux s'est lancée dimanche à l'assaut de la Tamise pour une parade nautique marquant le deuxième jour des célébrations pour les 60 ans de règne de la souveraine. Le jubilé se pousuit lundi avec un concert à Buckingham Palace.



Une immense armada s'empare de la Tamise pour le Jubilé de la reine
Jubilé de la reine d'Angleterre, deuxième épisode. Après l'ouverture des festivités samedi sur l'avenue remontant vers le palais royal de Buckingham, une incroyable armada de mille bateaux a levé l'ancre dimanche sur la Tamise pour participer à une parade nautique comme la monarchie n'en avait plus organisée depuis plus de trois siècles, hommage aux 60 ans de règne d'Elizabeth et à l'ex-splendeur maritime de son royaume.

Kayaks, baleiniers, bateaux-dragons, péniches ou gondoles: tout ce que la marine a pu inventer comme bateaux, à voile, à vapeur, à rames ou à moteur, avait commencé à converger dans la matinée vers l'ouest de la capitale pour ce spectacle "historique". Avec 20.000 personnes à bord, c'est, dit-on, une des plus grandes flotilles jamais rassemblées sur la Tamise. Sans compter, au milieu de ce déploiement, des bateaux de croisière convoyant des groupies de la monarchie, munies de drapeaux. 190 bateaux seront aussi à l'eau pour assurer les secours et la sécurité du cortège.

Musique de James Bond

Pour célébrer dignement le jubilé de diamant de la reine, le palais de Buckingham n'a pas lésiné, renouant avec la vieille tradition royale des processions sur la Tamise. Mais celle-ci devrait surpasser par son ampleur la dernière organisée en 1662 par Charles II, promettent les organisateurs. La note est d'ailleurs salée: 10,5 millions de livres (13 millions d'euros), réglés par des sponsors privés. La chorégraphie de ce ballet nautique a été soigneusement préparée pendant des mois, mais aucune répétition générale n'a été possible, en dépit des risques liés à la présence de tant de bateaux sur le fleuve. La descente du fleuve devait se faire en musique, tous répertoires confondus, de l'hymne national aux mélodies de Bollywood en passant par la musique des films de James Bond.

La parade fluviale était ouverte par la fastueuse barge royale, transportant la reine, son époux le prince Philip, ainsi que Kate, William, Harry, le prince Charles et Camilla. Rouge et or, couvert d'un millier de fleurs, le "spirit of Chartwell" un riche bateau de croisière entièrement réaménagé pour l'occasion, a été redécoré sur le modèle des barges royales des 17 et 18e siècles.

Apothéose mardi

Une parade nautique à l'image de l'ensemble des festivités prévues pour les 60 ans d'Elizabeth II. Car, pour ce jubilé de diamant, le deuxième seulement de son histoire millénaire, la monarchie britannique au faîte de sa popularité a sorti le grand jeu : quatre jours de célébrations non stop dans tout le pays, contre une seule journée lors de celui de la reine Victoria, en 1897. Dès samedi, la grande avenue qui mène au palais, le "Mall", fermée à la circulation, était noire de monde, les touristes se faisant photographier devant les drapeaux qui pavoisent les trottoirs.

Petit bémol pour cette grande fiesta royale : le temps, typiquement anglais. C'est-à-dire, gris, pluvieux et venteux. Qu'à cela ne tienne, la météo ne semble pas avoir refroidi l'enthousiasme des millions de Britanniques qui ont bravé la pluie pour se rendre à Londres, au cœur des festivités, transformé pour l'occasion en garden party géante (voir la vidéo ci-dessous).

L'affluence devrait d'ailleurs rester impressionnante jusqu'à mardi, dernier jour de la fête et apothéose programmée de ce jubilé, avec une messe prévue en la cathédrale Saint-Paul, avant une procession en carrosses et une apparition de la reine sous les vivats, au balcon du palais. Mais avant, les célébrations se poursuivront dès lundi avec un concert d'Elton John et de Paul McCartney devant Buckingham Palace.

Lundi 4 Juin 2012 - 06:42



Nouveau commentaire :

sur cette page