Connectez-vous S'inscrire

Venganza Test Express DVD




Venganza est une production espagnole fun et décomplexée qui sort directement en vidéo en France. Cette histoire de sexe, de sang et de vengeance promet un programme idéal pour les chaudes soirées d'août. Vous laisserez-vous tenter ?

DVD Venganza DEF

LE FILM 1/5



Trois soeurs s'apprête à doubler un dangereux trafiquant de drogues et ainsi réussir le coup du siècle. Ana est la femme de Félix. Elle est prostitué, lui est trafiquant. Avec l'aide de ses soeurs, Ana décide de doubler Félix et son gang, ce qui lui permettra de prendre une mystérieuse revanche ...



Doté d'un casting solide, Diego Luna, Ariadna Gil, Victoria Abril, Venganza propose un petit polar sanglant de série très référentiel à défaut d'être captivant. Préférant multiplier les scènes sans fil conducteur suffisamment accrocheur, l'intrigue du film se repose essentiellement sur son atmosphère sexy (fellations à profusion), le charme de ses interprètes (masculins et féminins) et la chaleur espagnole. Ce ne sont pas les allusions explicites à la Horde Sauvage (Sam Peckinpah) ou une reprise oubliable du Gimme Shelter des Rolling Stones (morceau fétiche de Martin Scorsese) qui sauvent la mise.



Venganza pourra tout de même divertir les amateurs de polars noirs et décomplexés, d'autant plus par son positionnement tarifaire des plus doux (12,99 euros).



LE DVD 3/5



L'image de Venganza dispose d'un master vidéo récent qui s'accorde bien avec la compression MPEG2 du DVD. Dans les faits, on louera la bonne tenue d'ensemble alors que la photographie s'illustre souvent par des choix tranchés (atmosphères bleus, choix colorés saturés) qui ne souffrent d'aucun problème à l'écran. Pour une source SD, on se retrouve devant une image de qualité qui ne décevra pas les spectateurs.



Au niveau du son, trois pistes sont disponibles. Les versions originales (espagnol) en DTS 5.1 et Dolby Digital 2.0 l'emportent aisément en terme de naturel. La dynamique sonore utilise fort joliment le système sonore grâce à de nombreuses partitions musicales bien mixées. La version française en Dolby Digital 5.1 n'est pas déméritante et permettra aux hispanophobes d'apprécier le film.



La partie suppléments est un peu moins convaincante puisqu'il faudra se contenter d'un making-of de 27 minutes et d'une bande-annonce. Le making-of propose d'explorer l'envers du décor. On apprécie le côté très pris sur le vif, mais on lui reprochera un manque de construction et d'oeil critique sur l'ambiance du plateau. Plutôt anecdotique, on remerciera tout de même l'éditeur de nous proposer ce complément au film pour une édition à bas prix.

Jeudi 26 Août 2010 - 08:40



Nouveau commentaire :

sur cette page