Connectez-vous S'inscrire

Veto sino-russe à l'ONU : "permis de tuer" pour la Syrie ?




Le veto sino-russe à l'ONU contre une résolution condamnant la répression en Syrie a provoqué dimanche l'indignation dans le monde arabe, en Occident et au sein de l'opposition. Les violences dans le pays ne montrent aucun signe d'essoufflement, plusieurs villes ayant été violemment bombardées dans la nuit de vendredi à samedi. Mais la Russie et la Chine, alliés de Damas, ont refusé de valider le texte proposé samedi. Pour le Conseil national syrien (CNS), qui regroupe la majorité des courants de l'opposition, ce double veto donne au régime un "permis de tuer". Gérard Longuet, ministre français de la Défense, a de son côté estimé que la position de Moscou n'était pas tenable : "La Russie, pour des raisons à peu près inavouables, bloque tout (...). Nous avons le devoir, nous Européens, de montrer que nous n'accepterons jamais ce régime (syrien). La Russie peut tenir 15 jours, deux mois, mais elle ne peut pas tenir indéfiniment".

Dimanche 5 Février 2012 - 22:35



Nouveau commentaire :

sur cette page