Connectez-vous S'inscrire

Viva and the Diva




Pour une création lors d’une carte blanche à Sonic Youth pour Jazz à la villette, Maxime Delpierre (Joakim, Louis Sclavis) rassemble Sir Alice, Arnaud Roulin (Poni Hoax, Paris), Mark Kerr (Rita Mitsouko) et crée Viva & The Diva.

Une batterie tribale, entouré de MPC et autres rythmiques synthétiques, un synthé basse enivrant, des mélodies de claviers et de guitares obsédantes et sous les airs d’une Ingrid Caven, une voix androgyne, comme arraché par le diable, murmure, envoûte et scande, les mots de ce rock and roll de science fiction.

Entre balade synthétique et hip hop métallique, le casting se transforme en bulldozer scénique et Viva & the Diva assure la première partie de Throbbing Gristle avec Pansonic pour son deuxième concert.

Mardi 11 Janvier 2011 - 17:02



Nouveau commentaire :

sur cette page