Connectez-vous S'inscrire

Volt, Star malgré lui en DVD

Sortie en Blu-Ray et DVD le 4 août 2009 chez Walt Disney




Volt, Star malgré lui en DVD
Pour le chien Volt, star d’une série télévisée à succès, chaque journée est riche d’aventure, de danger et de mystère - du moins devant les caméras. Ce n’est plus le cas lorsqu’il se retrouve par erreur loin des studios de Hollywood, à New York… Il va alors entamer la plus grande et la plus périlleuse de ses aventures, cette fois dans un monde bien réel. Heureusement, il va se trouver deux curieux compagnons de voyage : un chat abandonné et blasé nommé Mittens, et un hamster fan de télé dans sa balle de plastique appelé Rhino…

Moderne, mais pas trop
Même si Volt, star malgré lui est un film en images de synthèse à la pointe de la technologie, l'équipe a quand même eu recours a des storyboards classiques dessinés à la main (sur papier ou ordinateur) pour monter l'action scène par scène.

Mâle ou femelle ?
A l'origine du projet, la chatte de gouttière Mitaine s'appelait Mister Mitaine, parce que ses anciens maîtres n'ont jamais pris le temps de savoir si elle était un mâle ou une femelle. Un animal qui a décidément posé bien des problèmes à l'équipe du film, puisque son apparence est longtemps restée indécise : la difficulté n'était pas de choisir un pelage noir et blanc, mais de trouver un équilibre entre sa fourrure pelée et négligée, son côté voyou et peu soigné dû à sa vie misérable dans les rues de New York, et des parties de fourrure plus douces, visibles sous tous les angles de caméra.

L'origine de Volt
Le physique du personnage de Volt est librement inspiré de la race du Berger Blanc américain.

Le premier film réalisé en 3-D
Contrairement à Chicken Little et Bienvenue chez les Robinson, pourtant exploités en 3-D dans certaines salles, Volt, star malgré lui est le premier film d'animation issu des studios Disney à avoir bénéficié de ce procédé dès sa création, et non en post-production.

Repérage
Afin d'étudier les conditions de lumière des décors, et la façon dont elles pouvaient s'appliquer à l'univers du film, Adolph Lusinsky et son équipe ont voyagé à travers les Etats-Unis. C'est ainsi qu'ils se sont rendus dans des parcs de camping-cars dans l'Ohio, dans le désert autour de Las Vegas, dans les docks de San Francisco et les rues de New York.

That 70's show
Pour le style visuel de Volt, star malgré lui, les réalisateurs et le responsable du style visuel et de la mise en lumière, Adolph Lusinsky, se sont inspirés de certains films du début des années 70, à commencer par le travail des chefs opérateurs Gordon Willis et Vilmos Zsigmond sur certains longs métrages de Robert Altman.

Créer Rhino
La création du personnage de Rhino, un hamster dans sa boule, s'est révélé l'une des plus grandes difficultés du projet. Pour pouvoir saisir concrètement les mouvements du personnage, l'équipe du film a adopté un vrai hamster, qu'elle a baptisé Doink, et l'a filmé du dessous alors qu'il marchait sur une feuille de plexiglas, de façon à voir comment ses pattes se déplacent dans la boule de plastique.

Des doubleurs sur-volt-és !
A la base, Omar et Fred ne devaient doubler que des personnages de chat. Mais, en découvrant le film, le duo s'est aussi enthousiasmé pour les pigeons, et est ainsi devenu le deuxième tandem de comiques à doubler ce type d'animaux, après Eric et Ramzy dans Vaillant.

La leçon de cinéma de John Lasseter
"Je crois que pour faire un film - et surtout un film d'animation - qui ait vraiment du succès, il faut trois ingrédients", raconte le producteur John Lasseter. "D'abord, une histoire captivante qui tient le spectateur en haleine. Ensuite, des personnages attachants et marquants (...) Et pour finir, il faut placer cette histoire et ces personnages dans un monde crédible - pas réel, mais crédible pour le film et l'histoire que vous racontez. Il est fondamental que ces trois choses soient présentes et très étroitement liées. Et puis il faut aussi créer le lien avec le public, j'appelle cela le "fondement" : il faut montrer aux gens quelque chose de familier, mais d'une manière complètement inédite."

Une première qui a du chien
Première réalisation de Chris Williams, Volt, star malgré lui marque un tournant dans l'histoire de la branche animation des Studios Disney, puisqu'il est le premier film à avoir été conçu et produit sous l'égide de John Lasseter, ainsi que le tout premier avoir été réalisé en 3-D.

BONUS DVD

* Making of : Un nouveau genre de réalisateurs + Action, ou les voix originales du film au travail de personnalisation des personnages + Reportage : La création du monde de Volt + Court métrage inédit : « Super Rhino » + 2 scènes coupées commentées par les réalisateurs : « Combat de chiens à Vegas » et « la séquence de la rivière » + Séance d’enregistrement avec John Travolta et Miley Cirrus + Clip vidéo : « I thought I lost you » par Miley Cirrus et John Travolta

Format : 1,78 – 16:9

Jeudi 11 Juin 2009 - 21:31



Nouveau commentaire :

sur cette page