Connectez-vous S'inscrire

Voyager sans se ruiner ? Aussi simple qu’un clic avec www.wallbooking.com !


www.wallbooking.com s’adresse tout particulièrement aux 18-30 ans. Grâce à ce tout nouveau site, ils peuvent partir en vacances, en week-end, ou organiser leur stage à l’étranger, de manière simple, économique et conviviale.



Voyager sans se ruiner ? Aussi simple qu’un clic avec www.wallbooking.com !
L’échange de logement

Très apprécié dans les pays anglo-saxons, où il est né dans les années 50, ce concept connaît, depuis l’explosion d’Internet et la baisse du pouvoir d’achat, un succès réel et bien compréhensible, car si l’échange de logement supprime les coûts d’hébergement, il allège aussi le poste « restauration » puisque l’on dispose d’une cuisine.
Mais, en dépit de l’abondance des sites qui lui sont dédié, ce marché naissant délaissait la cible « jeunes »…jusqu’à aujourd’hui !

Des formules adaptées…

…aux étudiants et aux jeunes actifs :
-l’échange de logement : vous logez chez votre correspondant pendant qu’il séjourne chez vous ;
-la formule week-end : un bon moyen pour goûter aux plaisirs de Wallbooking.com ;
-l’échange non simultané : votre correspondant vous reçoit chez lui et vous l’invitez ultérieurement…ou vice versa !
-l’échange linguistique : la formule idéale pour les étudiants qui partent à l’étranger plusieurs mois.

Un tarif très compétitif

L'inscription à wallbooking.com est totalement gratuite. Elle vous permet de créer votre profil et de déposer votre annonce en ligne.
L'abonnement annuel de 39€ permet d'obtenir les coordonnées des autres membres pour concrétiser un échange. Que vous soyez propriétaire, locataire et même colocataire, vous pouvez échanger votre logement…comme vous le prêteriez à un ami.

Pour vous mettre l’eau à la bouche

Vous avez déjà accès sur www.wallbooking.com à :
- des appartements à Paris ou à Lyon
- un appartement en Suisse
- une maison à Dakar ou à Montréal
- …

Venez vite découvrir la suite… Bonne navigation et bon séjour !

Lundi 2 Août 2010 - 05:29



Nouveau commentaire :

sur cette page