Connectez-vous S'inscrire

WALL-E




Faites la connaissance de WALL-E (prononcez "Walli") : WALL-E est le dernier être sur Terre et s'avère être un... petit robot ! 700 ans plus tôt, l'humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul... Cependant, sa vie s'apprête à être bouleversée avec l'arrivée d'une petite "robote", bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d'elle, WALL-E va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsqu'EVE est rappelée dans l'espace pour y terminer sa mission, WALL-E n'hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite... Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie... Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l'univers et vivre la plus fantastique des aventures !

Trois consonnes et deux voyelles... (air connu)
WALL-E sont en réalité les initiales de Waste Allocation Load Lifter Earth-Class, littéralement "Chargeur terrien de déchets".

En orbite depuis 1995 !
L'idée de WALL-E est née dans l'esprit d'Andrew Stanton et Peter Docter (Monstres & Cie) au milieu des années 90. A l'époque, le tandem planche sur ce petit personnage, convaincu de son potentiel, mais sait pertinemment que le financement pour un long métrage sera difficile à obtenir, notamment en raison des caractéristiques de leur droïde (un héros-objet "muet" ne s'exprimant qu'à travers ses mouvements et ses bruitages). Ce n'est qu'en 2001, alors qu'il planche sur Le Monde de Nemo, que Stanton reprend l'écriture, avec la bénédiction de Peter Docter. Il faudra encore sept longues années de travail (et donc près de quinze ans au total) pour que le projet aboutisse !

Un génie sonore se cache derrière WALL-E
Dès la première bande-annonce du film, les spectateurs sont tombés sous le charme du timbre robotique de WALL-E. Une "voix" à mettre au crédit d'un ingénieur du son de génie nommé Ben Burtt. On lui doit, entre autres, TOUS les bruitages de la saga Star Wars depuis 1977... et notamment ceux de R2-D2 et des autres droïdes qui peuplent la galaxie de George Lucas. Il fallait bien un tel spécialiste pour WALL-E...

L'une des clés de voûte de Pixar
WALL-E est le troisième long métrage (et le troisième film Pixar) réalisé par Andrew Stanton, après 1001 Pattes (1999, coréalisé par John Lasseter) et Le Monde de Nemo (2003, coréalisé par Lee Unkrich). Co-scénariste de la plupart des productions Pixar (Toy Story, 1001 Pattes, Toy Story 2, Monstres & Cie, Le Monde de Nemo), Andrew Stanton a écrit seul le script de WALL-E. Acteur à ses heures perdues, il a également campé vocalement l'Empereur Zurg dans Toy Story 2, la tortue Crush dans Le Monde de Nemo et la voiture Fred dans Cars.

Samedi 29 Mars 2008 - 02:11
sur cette page